23 avril 2006

Alina Reyes en passant par ici m'a laissé un petit mot qui m'a fait chaud au coeur. Comme une saveur presque étrange, le goût d'une mangue, la rosée matinale d'un autre monde. Et l'espoir revenait grâce à l'encouragement d'une femme. Je pensais manquer d'encre,  le défaut de perspectives était-il comme notre seconde nature : à melns et à moi-même, mais ce n'était pas la bonne question : nos perspectives s'exerçaient au jour le jour, la peinture de melns lui demandait
Posté par petit taf à 07:02:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 avril 2006

Alina  Reyes écrit : "Pourquoi la littérature ? Découvrez-vous d’un fil !" "Il y a quelques mois, invitée par Dominique Autié à écrire sur « la littérature érotique », je constatai :(…) Le corps demande, l’esprit répond par le principe de délicatesse, processus où la vision s’engage dans une spécialisation plus ou moins poussée du désir et de l’objet du désir. La littérature est alors le meilleur instrument de précision possible. Le mouvement de la lecture et de l’écriture, leur avancée, activent... [Lire la suite]
Posté par petit taf à 14:11:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 avril 2006

Un peu de pub...

Event of the week / Évènement de la semaine 21 - 24 April 2006Art Galleries Aliceday Galerie Guy Bärtschi Galerie Jean Brolly Rebecca M. Camhi ONIRIS Galerie Françoise Paviot Transit-Gallery Samuel Vanhoegaerden gallery Analix Forever Gallery Geukens & De Vil Les Filles du Calvaire Galleri Bo Bjerggaard B & D Studio Contemporanea Galerie Eric Dupont Galerie Loft Deweer Art Gallery Galerie Conrads Studio La Città Mulier gallery A arte Studio Invernizzi 21 -... [Lire la suite]
Posté par petit taf à 20:54:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 avril 2006

L'esprit libre du pissenlit

!il suffit d'un rayon de soleil pour reprendre goût aux choses simples, comme pendre le linge dehors, râtisser un petit bout de terre ou examiner le pissenlit de plus près. Je suis pour la salade de pissenlits, plante d'un dieu par excellence, elle s'envole un peu partout et laisse des traces vertes sur les chemins, c'est une des premières plantes à revenir sans prévenir, elle distille dans le corps l'intérêt de la nature pour l'homme, elle est dans nos campagnes une façon de terminer le repas, avec ce petit goût parfois amère,... [Lire la suite]
Posté par petit taf à 11:59:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 avril 2006

"l'aimer avant de raisonner" flûte, hyperbole, désamparée, la vie devenait-elle un roman à l'eau ? Départs difficiles , "bonjour je suis le lieutenant James Blunt ", à la télé no bravery est une belle chanson, tout dans cette chanson, un cri de desespoir puis le romanesque d'un piano, l'idée de l'harmonie jusque dans la révélation de la guerre, ce courage qu'il faut pour affronter la tempête ?, oui je peux écouter cette chanson et être émue par elle, par ses tons qui me parlent plus encore... [Lire la suite]
Posté par petit taf à 09:09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 avril 2006

matin lorrain

La lumière provenait de la fenêtre. Le jour m'appellait à lui, je devais faire quelque chose : je réveillais mon fils Dragan, lui préparais son petit-déjeuner. Je regardais dehors, je visais la pluie : figure stable de notre région. La pluie ne me dérangeait pas, j'avais pris soin de commencer mon jardin, la pluie alimenterait mes plantes. J'allumais le poste de télévision puis l'ordinateur, la cafetière fît ce petit son de rappel, je me précipitais pour éteindre le feu, j'arrivais trop tard pour le lait qui était sorti de la... [Lire la suite]
Posté par petit taf à 08:11:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 avril 2006

Marino Proche de l'Italie, je l'étais dans mes racines : j'écoutais l'histoire italienne de mes grands-parents, de leur paysannerie jusqu'à la découverte du monde de l'usine, en France. Mon père racontait l'histoire de son père, qui réussissait son jardin en jettant à la volée, les graines, que la Nature se chargerait de faire pousser alors que, ses voisins ne parvenaient à rien, dans ce petit bout de jardin que la France leur avait donné. Le respect de mon grand-père italien pour la France se ressentait dans ce désir... [Lire la suite]
Posté par petit taf à 17:16:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 avril 2006

mon oiseau + mon oiseau + ton oiseau + décor...

Temps à la pluie et aux oiseaux, j'entends leur chant.
Posté par petit taf à 10:29:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2006

poème photographique
Posté par petit taf à 10:26:56 - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 avril 2006

photos

Posté par petit taf à 10:21:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]